Assurance voilier

À jour en Décembre 2017

Écrit par les experts Ooreka
Assurance voilier

Pour obtenir une place au port, une attestation d'assurance vous sera demandée.

L'assurance pour un voilier, comme l'assurance bateau moteur n'est pas obligatoire pour un particulier contrairement au professionnel qui souscrit une assurance responsabilité civile professionnelle. Toutefois, il est vivement recommandé d'en souscrire une pour couvrir tous les risques financiers et dommages corporels et matériels.

Bon à savoir : il faut savoir que contrairement aux idées reçues, votre voilier ne sera pas assuré par votre responsabilité civile habitation.

Certains assureurs sont spécialisés dans l'assurance voilier.


Assurance voilier : la RC, garantie de base, non obligatoire

L'assurance voilier n'est pas prise en charge par votre contrat multirisque habitation. De ce fait, elle est facultative mais fortement conseillée car elle couvre les dommages causés à un tiers, à savoir :

  • collision avec un autre bateau,
  • dommages sur les installations portuaires,
  • collision avec un nageur.

Autres garanties possibles de cette assurance bateau

Viennent ensuite les autres garanties que vous pouvez contracter pour être mieux couvert en matière de risques financiers, matériels et corporels, sachant que les frais peuvent devenir rapidement considérables.

Assurance voilier

Les garanties Caractéristiques des garanties
Responsabilité civile Couvre les dommages causés aux tiers
Assurance corps de navire Indemnise l'assuré des pertes et dommages matériels subis par le navire
Pertes et avaries Couvre le risque d'incendie, le vol, le naufrage, les frais d'assistance et de sauvetage
Assurance rapatriement Elle est valable à travers le monde et couvre les personnes et le bateau en cas de problèmes graves
  • pour les personnes malades ou blessées : hospitalisation, soins médicaux.
  • pour le bateau : en cas de sinistre, ou de réparation
  • elle prend en charge également, les frais de secours, recherche et sauvetage de vies humaines après un échouement ou un naufrage.
Garantie vices cachés Vous protège des vices cachés : fuite de la coque, pièce défectueuse.
Garantie vol Couvre le vol ou la tentative de vol en cas d'effraction. Les biens personnels sont pris en compte.
Frais de retirement Dépenses dont vous pourriez être tenu responsable par l'état à la suite d'un échouement ou d'un naufrage.
Individuelle marine Couvre les indemnités prévues en cas d'accident corporel dont vous pourriez être victime ou les personnes à bord lors de la navigation.

Assurance voilier : assurer mâts, gréements, voiles...

Pour votre voilier, il est aussi important d'assurer certains éléments comme ses moyens de propulsion amovibles (mats, baumes, gréements qui se cassent et/ou se brisent et les voiles qui se déchirent.) car ils sont exclus des garanties.

Ces dégâts matériels font l'objet de longues discussions avec votre assureur, surtout lorsqu'ils sont attribués à la vétusté de l'embarcation et non à un véritable accident.

Pensez à bien le spécifier dans votre contrat d'assurance.

Pour quel bateau et quelle navigation ?

Il existe deux grandes catégories de navigation :

  • la navigation à voile sportive,
  • la navigation à voile de plaisance.

Les différents types de bateau :

  • Le dériveur à voile :
    • Il est utilisé pour la voile de plaisance.
    • C'est un bateau léger à voile dépourvu de lest fixe et équipé d'une dérive.
  • Le yacht à voile :
    • Pour la croisière, il dispose de tout le confort.
    • Il est assez grand pour supporter des voiles diverses.
  • Le catamaran : pour la navigation de plaisance et/ou la compétition.
  • Le trimaran est utilisé pour les courses.

Assurance voilier : quelques conseils sur le contrat

Prenez le temps de bien relire votre contrat avant de le signer :

  • Regardez bien ce qui est exclu en matière de garantie, donc non couvert par votre assurance
  • Le montant de la franchise, somme qui reste à votre charge en cas de sinistre, a aussi son importance.
  • Souscrivez un contrat d'assurance indiquant de façon claire et précise le taux annuel de vétusté appliqué à votre voilier (4 à 5 % par exemple), cela évitera des litiges avec votre assureur.
  • Votre bateau doit être assuré tant en navigation qu'en cours de transport terrestre ou quand ce dernier est en maintenance.

Les tarifs de l'assurance voilier

Les tarifs sont variables d'une compagnie à une autre. Ils dépendent également des garanties que vous aurez souscrites, de la taille, de la valeur de votre voilier et de la zone de navigation.

Voici quelques fourchettes de prix indicatives :

Voilier garanties souscrites Prime annuelle TTC
Voilier de 8 mètres - Valeur 15 000 € et naviguant 6 mois par an.
  • Pertes et avaries : les franchises varient entre 0 et 310 euros.
  • Vol : les franchises varient entre 0 et 310 euros.
  • Biens et effets personnels : franchise ou plafond : valeur déclarée moins vétusté.
  • Frais de retirement : environ 12 000 € ou entre 25 et 50 % de la valeur du bateau.
  • Responsabilité civile : de 5 à 15 M euros.
  • Décès : de 7 500 € à 15 000 €.
  • Invalidité permanente : de 7 000 à 25 000 €.
De 210 € à 320 €
Voilier de 13,3 mètres – valeur déclarée 5 000 €, naviguant toute l'année
  • Responsabilité civile pour un montant de 6 M euros dont,
    • dommages et matériels et immatériels : 2 M euros
    • dommages corporels famille : 500 KF euros.
  • Frais de retirement en cas de naufrage ou échouement, pour un montant de 20 % de la valeur vénale du bateau. (mini 10 000 € - maxi 100 000 €)
À partir de 1 300 € et +

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !